Partenariat Réseau Canopé - Pièce (dé)montée
App Store et Google Play Théâtre Vidéo

Amir Reza Koohestani pour "Hearing"

Chaque fois qu'elle prend son vélo, Samaneh repense à Neda qui dévalait, libre, les rues encore désertes de Téhéran, à Neda qui ne reviendra pas de son exil en Suède. Elle repense à ce soir de Nouvel An où, restée à l'internat pour filles de son université, elle croit entendre le rire d'un homme provenant de la chambre de sa camarade. Voix réelle aux côtés de son amie censée rester seule ou voix tapie au creux de ses fantasmes d'adolescente ? Trop tard. La rumeur de la transgression absolue a couru. Un rapport est remis à la surveillante. Depuis douze ans, Samaneh revit en boucle l'interrogatoire subi, ressasse les réponses qu'elle ne peut plus changer, revit son « cauchemar de femme coincée dans la culpabilité ». Une sanction inconsciente qu'Amir Reza Koohestani, dans cet opus en clair-obscur, souligne d'un trait bleu qui ne la quittera plus. Cette voix, c'est aussi le ressort dramaturgique de la pièce. C'est la caméra subjective du metteur en scène iranien qui explose les limites spatiales du théâtre et les limites sensorielles de la représentation ; une navigation délicate dans les eaux elliptiques mais universelles de l'implicite. Là où courants intimes et sociaux se télescopent faisant rejaillir la violence sourde d'une vie passée sous les interdits.

Chaque fois qu'elle prend son vélo, Samaneh repense à Neda qui dévalait, libre, les rues encore désertes de Téhéran, à Neda qui ne reviendra pas de son exil en Suède. Elle repense à ce soir de Nouvel ... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 20 minutes 32 secondes
  • Lieu : Avignon (Cloître Saint-Louis)
  • Participants/comédiens : Conférence de presse animée par Arnaud Laporte
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 21/07/2016
  • Type : Conférence de presse Avignon (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !