Partenariat Réseau Canopé - Pièce (dé)montée
App Store et Google Play Théâtre Vidéo

Aurélien Bory pour "Espæce"

« Vivre, c'est passer d'un espace à un autre en essayant le plus possible de ne pas se cogner ». Cette phrase résume l'humeur et le projet de Georges Perec dans Espèces d'espaces, livre à la lisière de l'essai, du poème, de l'autobiographie. Comment Aurélien Bory, artiste des tangentes et des plans inclinés, de l'apesanteur et de la verticalité, s'empare-t-il de cette oeuvre dont le point de départ est une page de papier ? En réalité, Espèces d'espaces accompagne depuis longtemps le metteur en scène, qui se passionne pour les « machines à écrire » de l'auteur, dispositifs littéraires qui lui permettent de déplier le monde entier à partir du signe premier : la lettre. Aurélien Bory remplace la page blanche par le plateau nu et se saisit des outils du théâtre comme d'un alphabet, pour en révéler l'histoire et les potentialités. Il rend ainsi hommage à Georges Perec, par allusions plus que par citations. Un hommage à son génie littéraire, connu pour sa dimension ludique, oulipienne, mais aussi à son histoire intime, marquée par la perte de ses parents lors de la seconde guerre mondiale. Aurélien Bory fabrique un puzzle en mouvement, discrètement savant, où s'imbriquent euphorie créative, liberté potache et conscience de l'inévitable naufrage.

« Vivre, c'est passer d'un espace à un autre en essayant le plus possible de ne pas se cogner ». Cette phrase résume l'humeur et le projet de Georges Perec dans Espèces d'espaces, livre à la lisière d... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 15 minutes 55 secondes
  • Lieu : Avignon (Cloître Saint-Louis)
  • Participants/comédiens : Conférence de presse animée par Arnaud Laporte
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 11/07/2016
  • Type : Conférence de presse Avignon (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !