Entretien avec Fabrice Lambert, chorégraphe de "Jamais assez"

Au début est le projet Onkalo. Un chantier colossal en Finlande, dont les travaux, qui ont débuté il y a 10 ans, devraient en durer encore 100. L'objectif de cette démesure est de pouvoir y ensevelir des déchets nucléaires pendant près de 100 000 ans. Puis Into Eternity de Michael Madsen. Un documentaire qui parle du défi technique tout autant que 
philosophique qu'est Onkalo et questionne la capacité de l'humanité à concevoir son propre avenir. À partir de ces deux objets, le chantier et son documentaire, qui sont aussi matières et perceptions visuelles et tactiles – trou, creux, vide, mais aussi densité, mur, lointain – le chorégraphe Fabrice Lambert souhaite travailler le temps, la relation à l'énergie, le pouvoir des masses. Avec un groupe de dix danseurs, il compose la multitude et fait, de l'accumulation des hommes, un chantier où le surpassement, l'addition abordent le rapport au Jamais assez.

Au début est le projet Onkalo. Un chantier colossal en Finlande, dont les travaux, qui ont débuté il y a 10 ans, devraient en durer encore 100. L'objectif de cette démesure est de pouvoir y ensevelir ... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 9 minutes 15 secondes
  • Lieu : Avignon (La FabricA)
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 24/11/2014
  • Type : Entretien (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !