Partenariat Réseau Canopé - Pièce (dé)montée
App Store et Google Play Théâtre Vidéo
En partenariat avec

Festival d'Avignon, Le Monde

Les Controverses du Monde en Avignon - 21 juillet 2016

POURQUOI LE XXIE SIÈCLE EST-IL RELIGIEUX ? Les dieux semblaient s'être retirés de notre Occident désenchanté. Les divinités, s'être sagement éclipsées de notre planète mondialisée. Or le crépuscule des dieux n'a pas eu lieu. Après la chute du mur de Berlin, les Occidentaux ont cru à la fin des idéologies comme à l'éclipse du religieux. C'était une illusion. Car voici que le meurtre de masse au nom de Dieu ne cesse de frapper au coeur de l'Europe. Les attentats à Paris et à Bruxelles comme le déchaînement spectaculaire des affrontements sanglants au Proche-Orient ont remis la question du lien entre terreur et croyance au centre de l'actualité. Orient contre Occident, islam versus chrétienté, eux contre nous : la guerre des mondes serait une fatalité. Peut-être faut-il réinterroger le parcours et les motivations des jeunes « radicalisés » pour comprendre ce qui nous est arrivé. Vivons-nous les soubresauts d'une gigantesque sortie du religieux ou bien à un réarmement de l'obscurantisme ? Assistons-nous à une radicalisation de l'islam ou à une islamisation de la radicalité ?

POURQUOI LE XXIE SIÈCLE EST-IL RELIGIEUX ? Les dieux semblaient s'être retirés de notre Occident désenchanté. Les divinités, s'être sagement éclipsées de notre planète mondialisée. Or le crépuscule de... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 1 heure 53 minutes 7 secondes
  • Lieu : Site Louis Pasteur de l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
  • Participants/comédiens : Avec Olivier Roy, politologue, Fethi Benslama, psychanalyste. Rencontre conçue et animée par Nicolas Truong, responsable des pages Idées-Débats du Monde. En partenariat avec Le Monde.
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 21/07/2016
  • Type : Rencontre (document vidéo)

Notez cette vidéo

2 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !