"Monument 0 : Hanté par la guerre (1913-2013)", extraits

Les danses qui hantent le dernier spectacle d'Eszter Salamon ne sont pas extraites d'un livre d'histoire. Car l'histoire de ces danses ne figure dans aucun livre, n'est pratiquée dans aucun cours, n'est discutée par personne. Difficile donc de savoir avec précision d'où proviennent ces formes populaires ou tribales que la chorégraphe fait ressurgir des tréfonds de la mémoire collective. Elles existent – comme ces zones de conflit qu'elle pointe sans jamais les nommer. Danse et guerre, deux termes qui pourraient sembler opposés et qui pourtant ont pour point commun d'être évacués des académismes.Tout juste sait-on que ces danses ont été « incorporées » et transformées par ses six interprètes pour éviter toute forme de contemplation. Elles sont le rappel, le marquage, sans que l'on puisse s'y soustraire, d'un Occident toujours impliqué dans un processus de dématérialisation de l'Histoire, toujours impliqué dans un vaste projet colonial de normalisation et de marchandisation identitaire. MONUMENT 0 serait alors une anti-commémoration, une anti-normalisation. Voilà peut-être une des clefs de ce premier volet d'une série qui confronte l'histoire du XXe siècle à celle de la danse pour «créer de nouveaux espaces symboliques» et «des fictions d'où peuvent surgir de nouvelles interrogations» sur la danse du monde.

Les danses qui hantent le dernier spectacle d'Eszter Salamon ne sont pas extraites d'un livre d'histoire. Car l'histoire de ces danses ne figure dans aucun livre, n'est pratiquée dans aucun cours, n'e... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 3 minutes 1 seconde
  • Lieu : Cour du Lycée Saint Joseph
  • Copyright : Festival d'Avignon / La Compagnie des Indes
  • Ajoutée le 13/07/2015
  • Type : Extrait (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !