Raoul Collectif pour "Rumeur et petits jours"

Antenne dans trois minutes. Le public finit de se placer. Les techniciens s'affairent. Décontractés, les chroniqueurs d'Épigraphe s'installent derrière leurs micros. Un clope au bec, l'un d'entre eux lance le générique, un vieux swing. Trois, deux, un... « Faute de soleil, sache mûrir dans la glace » : le sujet du dernier épisode de l'émission, brutalement rayée des ondes, vient d'être posé. Pressentant qu'autour d'eux le décor va tomber en ruine, que les lumières vont s'affoler en faiblissant, les animateurs s'engagent malgré tout dans un nouveau débat contradictoire. Chacun à leur manière, ils vont défier l'idéologie libérale qui les a déprogrammés dans un ultime assaut de pensée poétique, pleine d'autodérision. Une arme capable à elle seule de tordre cette doctrine - savamment mûrie dans les années 50 par les membres de la Société du Mont-Pèlerin - au slogan provocateur, « There is no alternative ». Un «  argument de terreur qui vient bloquer toute autre conception du monde  ». De Henri Michaux aux indiens huichols, les sources d'inspiration de ce jeune quintet belge les engagent dans une réflexion situationniste. Affirmant que le temps et les moments passés ensemble sont nécessaires, que l'humour n'est pas opposé à la pensée, le Raoul Collectif signe ici son deuxième spectacle, à la fois esthétique, politique et drôle, sur la réappropriation collective du pouvoir par le langage et l'imagination.

Antenne dans trois minutes. Le public finit de se placer. Les techniciens s'affairent. Décontractés, les chroniqueurs d'Épigraphe s'installent derrière leurs micros. Un clope au bec, l'un d'entre eux ... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 28 minutes 11 secondes
  • Lieu : Avignon (Cloître Saint-Louis)
  • Participants/comédiens : Conférence de presse animée par Arnaud Laporte
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 18/07/2016
  • Type : Conférence de presse Avignon (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !