"Todo el Cielo", extraits

« Et si rien ne peut ramener l'heure / De la splendeur dans l'herbe, de l'éclat dans la fleur / Au lieu de pleurer, nous puiserons / Nos forces dans ce qui n'est plus. » Ces vers de William Wordsworth lus par Natalie Wood dans le film d'Elia Kazan, La Fièvre dans le sang, ponctuent, tel un leitmotiv, la nouvelle création d'Angélica Liddell, Tout le ciel au-dessus de la terre. Le Syndrome de Wendy. Wendy est celle que Peter Pan emmène sur son île. Ici, l'île ne s'appelle pas Neverland, le Pays imaginaire, mais Utoya, l'île de Norvège où soixante neuf jeunes gens, tombés sous les balles d'Anders Breivik en 2011, furent condamnés à ne pas vieillir. Le meilleur des mondes, peut-être. Angélica Liddell y incarne une Wendy terrorisée à l'idée d'être abandonnée. Elle est pourtant vouée à l'être, elle qui n'est capable d'autres sentiments que l'amour. « Aimer, c'est se sentir abandonnée à tout moment. Le véritable amour est toujours sexuel, mortel. » Qu'elle soit adulte sur Utoya, l'île de la jeunesse éternelle, ou étrangère à Shanghai, la terre où naissent les fils de la promesse, Wendy est seule. Quant à Peter Pan, s'il est l'enfant qui ne veut pas grandir, il est aussi celui qui n'a pas de mère. Tant mieux, car il les déteste. La Wendy d'Angélica Liddell nourrit elle aussi une haine violente à l'égard des mères et se refuse à en être une, même s'il faut pour cela renoncer au « supplément de dignité » que l'on gagne en endossant ce rôle. Loin des mères, des familles, des clans et autres troupeaux, Angélica Liddell fait de la scène une île. Elle la peuple d'Indiens, de crocodiles, de musiciens, d'enfants sans enfant, de Peter Pan qui ne veulent pas grandir, de vieillards qui ne veulent pas s'arrêter de danser... Dans un vain espoir de tromper la haine, la peur et la solitude. « Et si rien ne peut ramener l'heure / De la splendeur dans l'herbe, de l'éclat dans la fleur / Au lieu de pleurer, nous puiserons / Nos forces dans ce qui n'est plus. »

« Et si rien ne peut ramener l'heure / De la splendeur dans l'herbe, de l'éclat dans la fleur / Au lieu de pleurer, nous puiserons / Nos forces dans ce qui n'est plus. » Ces vers de William Wordsworth... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 3 minutes 39 secondes
  • Lieu : Avignon (Cour du lycée Saint-Joseph)
  • Copyright : La compagnie des Indes / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 04/07/2013
  • Type : Extrait (document vidéo)

Notez cette vidéo

6 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !