"Wycinka Holzfällen", extraits

Inscrit dans la réalité de la vie culturelle et artisique de l'Autriche des années 1980, Des arbres à abattre est un récit quasi biographique, ironique, drôle et violent. Par la force de l'écriture de Thomas Bernhard, il devient une sorte de fiction romanesque qui témoigne de l'irritation de son auteur, témoin et acteur de ce qui se joue entre gens du même monde. En choisissant de l'adapter et de le mettre en scène, Kristian Lupa fait un magnifique travail de réflexion sur l'art et la création artistique et dépasse le simple tableau anecdotique des querelles inhérentes aux égos surdimensionnés de personnalités réunies pour un dîner en souvenir d'une actrice disparue. Fidèle au style "excité" de l'auteur qui expose ses blessures et ses contradictions, Krystian Lupa développe une nouvelle fois son esthétique théâtrale faite d'une alternance entre un ralentissement du temps et l'accélération de moments de crise, en s'appuyant sur le travail des treize acteurs fortement engagés dans la révélation "des êtres et des choses". Cette démarche artistique, lumineuse et évidente, qui dépasse la simple incarnation psychologique de personnages, unique sur les scènes de théâtre européennes, est présentée pour la première fois au Festival d'Avignon.

Inscrit dans la réalité de la vie culturelle et artisique de l'Autriche des années 1980, Des arbres à abattre est un récit quasi biographique, ironique, drôle et violent. Par la force de l'écriture de... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : anglais
  • Durée : 4 minutes 6 secondes
  • Lieu : La FabricA
  • Copyright : Festival d'Avignon / La Compagnie des Indes
  • Ajoutée le 07/07/2015
  • Type : Extrait (document vidéo)

Notez cette vidéo

2 vote(s)
 
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !