Ateliers de la pensée : "Le devoir moral de désobéissance existe"

« Désobéissance civile, lanceurs d'alerte, indignés : ces vocables se sont mis à danser depuis quelques années dans les médias, l'espace public et parfois la salle d'audience (...) Si Antigone en est naturellement la mère originelle, des millions d'anonymes en seront ensuite, pendant des siècles, les enfants. Tous ont en commun d'avoir bravé la loi existante (...) le plus souvent, seuls. » William Bourdon, Petit Manuel de désobéissance citoyenne, éd. JC Lattès
Avec Bernard Stiegler, philosophe, Heinz Wismann, philosophe, Marie-José Malis (sous réserve), metteuse en scène et directrice de la Commune d'Aubervilliers, et Alain Fourneau, metteur en scène et directeur du théâtre des Bernardines.
Animé par François-Michel Pesenti, metteur en scène et Pierre Judet de La Combe, helléniste.
Organisé par le Théâtre des Bernardines.
En coréalisation avec le LABEX CAP 5Création, Arts, Patrimoines) du PRES héSAM (Hautes Etudes, Sorbonne, Arts et Métiers).

« Désobéissance civile, lanceurs d'alerte, indignés : ces vocables se sont mis à danser depuis quelques années dans les médias, l'espace public et parfois la salle d'audience (...) Si Antigone en e... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 1 heure 53 minutes 5 secondes
  • Lieu : Site Louis Pasteur de l’Université d’Avignon
  • Participants/comédiens : __Avec__ Bernard Stiegler, philosophe, Heinz Wismann, philosophe, Marie-José Malis (sous réserve), metteuse en scène et directrice de la Commune d'Aubervilliers, et Alain Fourneau, metteur en scène et directeur du théâtre des Bernardines. %%% __Animé par__ François-Michel Pesenti, metteur en scène et Pierre Judet de La Combe, helléniste.
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 08/07/2014
  • Type : Rencontre (document vidéo)

Notez cette vidéo

4 vote(s)
 
  • Ajouter sur votre site
  • Code QR de cette vidéo
  •  
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !