Entretien avec R. Hoghe pour "36, avenue Georges Mandel"

Plus de trente ans après sa première venue au Festival d'Avignon aux côtés de Pina Bausch, celui qui est monté sur scène pour « jeter son corps dans la bataille » comme l'écrivait Pier Paolo Pasolini, propose pour la 72e édition de recréer 36, avenue Georges Mandel et de l'adosser à sa nouvelle pièce Canzone per Ornella. Son invitation au public à reprendre le fil de rendez-vous précieux et intimes est à l'image de sa composition emplie de sobriété mais aussi de chants libérateurs. à travers deux figures féminines qui le touchent particulièrement, Raimund Hoghe choisit de s'exposer aux feux de la mythique voix de Maria Callas et de rendre hommage à Ornella Balestra, danseuse et compagne de plateau. À partir de quelques vêtements, objets, images, de simples déplacements et de gestes délicats, il assemble un travail de réduction et de ritualisation qui ouvre aux rêves.

Plus de trente ans après sa première venue au Festival d'Avignon aux côtés de Pina Bausch, celui qui est monté sur scène pour « jeter son corps dans la bataille » comme l'écrivait Pier Paolo Pasoli... Lire la suite

À propos de...

Détails de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 1 minute 40 secondes
  • Lieu : Avignon (La FabricA)
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 10/10/2017
  • Type : Entretien (document vidéo)

Notez cette vidéo

1 vote(s)
 
  • Ajouter sur votre site
  • Code QR de cette vidéo
  •  
 
 
 

Soyez le premier à proposer votre commentaire !

Donnez votre avis

Merci de rester courtois dans vos commentaires !